Image

Québec et Ottawa investissent 30,4 M$ dans la STL

Les gouvernements du Canada et du Québec reconnaissent qu'investir dans les infrastructures de transport en commun est fondamental pour la croissance économique, la réduction de la pollution atmosphérique et la création de collectivités inclusives où chacun a accès aux services publics et à des possibilités d'emploi. Le secrétaire parlementaire du ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, Marc Miller, et la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation et ministre responsable de la région de Laval, Francine Charbonneau, ont annoncé le 8 août dernier un investissement de plus de 30,4 millions de dollars pour la réalisation de 29 projets de la Société de transport de Laval dans le cadre du Fonds pour l'infrastructure de transport en commun. Le gouvernement du Canada investira plus de 16,9 millions de dollars dans ces projets et le gouvernement du Québec accordera une aide financière de plus de 13,5 millions de dollars. La Société de transport de Laval complétera le financement.

« Le gouvernement du Canada investit dans des projets qui contribuent à bâtir des collectivités durables tout en favorisant le développement économique et la croissance de la classe moyenne. Les multiples projets de transport en commun annoncés aujourd'hui permettront d'améliorer les temps de déplacement, de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et d'augmenter l'expérience globale des usagers, préparant ainsi la ville de Laval à sa croissance future », de dire le secrétaire parlementaire du ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, Marc Miller

« Les investissements du gouvernement du Québec, en collaboration avec le gouvernement du Canada et la Société de transport de Laval, permettront d'améliorer grandement la fluidité des déplacements et l'expérience des usagers », expliquait la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation et ministre responsable de la région de Laval, Mme Francine Charbonneau, au nom du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, M. Laurent Lessard. « Ces projets contribueront à la croissance économique de Laval tout en améliorant la qualité de l'air et la qualité de vie de ses citoyens. Ces options écoresponsables à l'automobile feront de Laval un endroit convoité par les familles et les travailleurs recherchant un mode de vie moderne, durable et sécuritaire. »

 

Parmi les projets qui bénéficieront de cette contribution, on compte l'acquisition de 22 autobus hybrides, la réfection et l'agrandissement de garages, l'implantation de bornes de recharge destinées aux autobus hybrides, ainsi que l'ajout et le remplacement d'abribus. Des études visant l'ajout de mesures préférentielles seront également réalisées dans le but d'offrir de meilleurs services et de faire face aux enjeux de mobilité. Une fois terminés, ces projets rendront le système de transport en commun de Laval plus fiable, efficace et inclusif, répondant ainsi aux besoins immédiats de la communauté tout en prévoyant une augmentation future de l'achalandage. Voici quelques faits relatifs au dossier :
• Le gouvernement du Canada versera plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans en financement d'infrastructure pour le transport en commun, les infrastructures vertes, les infrastructures sociales, le transport à l'appui du commerce et les collectivités rurales et nordiques.
• Pour appuyer le transport en commun, le Budget 2017 du gouvernement du Canada alloue 25,3 milliards de dollars. Ce montant inclut 5 milliards de dollars qui seront disponibles aux fins d'investissements par l'entremise de la Banque de l'infrastructure du Canada.
• Le gouvernement du Québec prévoit investir, par l'intermédiaire du Plan québécois des infrastructures, plus de 91,1 milliards de dollars pour les 10 prochaines années, notamment en éducation, en santé et en transport, afin d'améliorer la qualité de vie des familles et de créer des conditions favorables à l'innovation et à la croissance économique.

 

« Nous nous réjouissons de l'importance qu'accordent le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec au transport en commun. L'investissement de près de 33,5 millions est un pas de plus pour la Société de transport de Laval quant à l'atteinte de ses objectifs de réduction de gaz à effet de serre et d'augmentation de l'achalandage. Les projets qui seront réalisés grâce au Fonds pour l'infrastructure de transport en commun permettront à la Société d'améliorer son service à la clientèle, de moderniser et d'agrandir ses infrastructures, et d'actualiser ses outils de gestion. En somme, elle améliorera ses pratiques d'affaires et offrira un réseau de transport encore plus compétitif, moderne et efficace », de conclure David De Cotis, président de la Société de transport de Laval.

<< Retour

Recherche