Image

L’application Uber Freight est arrivée aux États-Unis

C'est avec une idée aussi simple que de presser le bouton pour obtenir un transport qu'Uber a fait ses débuts. 6 ans plus tard avec plus de 2 milliards de voyages réalisés, l'entreprise est devenue le plus important réseau de covoiturage (ridesharing) au monde et a déjà entamé des percées dans de nouveaux marchés comme Uber EATS et Uber pour l'entreprise (Uber for Business). Uber veut maintenant appliquer sa touche magique à l'une des plus importantes industries aux États-Unis, le camionnage.

Dans un blogue publié sur son site le 18 mai dernier, Uber affirmait que les camionneurs étaient au cœur de l'économie américaine : Ils conduisent environ 10% de tous les kilomètres parcourus annuellement aux États-Unis et transportent 14 milliards de tonnes de fret chaque année. En extrapolant, cela représente 250 livres de fret par américain à toutes les années. Les chauffeurs de camions prennent de grands risques pour s'assurer que tous les produits dont nous avons besoins, des denrées alimentaires livrées à l'épicerie du coin aux vêtements de nos boutiques favorites, arrivent à bon port. Mais diriger une entreprise de transport de marchandises n'est pas facile et Uber veut aider les camionneurs indépendants et les petites entreprises de transport à opérer et améliorer leurs activités.

La recette, l'application Uber Freight qui fait le pont entre les expéditeurs qui ont de la marchandise à faire transporter et les transporteurs avec de l'espace pour le faire dans leur camion. Uber affirme vouloir simplifier la recherche de transport et la recherche de cargaisons. Ce qui peut parfois prendre quelques heures, pourra dorénavant se faire en un simple clic sur le bouton. Les utilisateurs ayant passé une étape de contrôle pourront télécharger l'application et ensuite rechercher des cargaisons afin de choisir celle qu'ils veulent et l'indiquer en pressant l'icône de sélection. Une confirmation des taux sera acheminée en quelques secondes, éliminant ainsi l'anxiété causée en camionnage à savoir si le voyage est vraiment confirmé.

De plus, Uber Freight solutionnera également un autre facteur de stress, le paiement. Les transporteurs doivent normalement attendre 30 jours ou plus pour être payés, ce qui engendre souvent de sérieux problèmes de liquidité et des histoires d'horreur dans l'industrie. Des chauffeurs attendent souvent plusieurs heures avant de charger la marchandise sans être compensés pour ces délais. Uber Freight s'engage à payer les factures, sans frais additionnel, en dedans de quelques jours pour toutes les livraisons réalisées. Uber s'engage également à défrayer les coûts lorsque les choses ne vont pas comme elles le devraient ou encore lorsque les chauffeurs attendent plus longtemps que prévu. Ces frais accessoires sont publiés sur les blogues et le site internet d'Uber.

Uber croit fermement qu'en mettant le focus sur les facteurs problématiques du travail d'un chauffeur, elle peut régler certains des plus gros défis de l'industrie. Selon Uber, des chauffeurs heureux rendent les expéditeurs heureux et ultimement tout le monde en bénéficie y compris les consommateurs finaux des produits transportés. Uber Freight a été lancé avec une équipe d'experts en camionnage, les meilleurs technologues et, bien entendu, des chauffeurs qui ont collaboré avec Uber pour donner à l'industrie un nouvel élan et niveler le terrain de jeu des entreprises de transport routier de marchandises. Il est important de souligner qu'Uber Freight n'est pas la première application Uber for trucking aux États-Unis alors que Transfix, Cargomatic et Convoy sont parmi celles qui ont devancé le géant mondial. Ce n'est probablement qu'une question de temps avant que l'application soit disponible au Canada.

<< Retour

Recherche